Quand le doute vous assaille....

Je vais partager dans cet article, un des aspect le plus difficile à gérer, je pense, lorsque qu'on découvre sa médiumnité (et même après!) à savoir: le doute.

Ah! le doute, ce sentiment qui est un garde-fou, mais qui est aussi un frein, celui qui nous fait manquer de confiance, qui instille en nous une forme de crainte...

J'essaye de travailler dessus, mais cela n'est pas toujours évident, mais comme pour toute chose, je pense qu'avec patience, travail et persévérance on peut le surmonter.  Je n'ai qu'une toute toute petite expérience mais j'ai envie de raconter ce petit peu. Et coucher par écrit, c'est aussi rassembler ses idées, ses sentiments, ses souvenirs pour s'aider à comprendre.

Déjà, je ne suis pas seule a qui ça arrive. J'ai trouvé de l'aide auprès d'autres médiums, leurs blogs, les forums, et groupes virtuels spirites. Bien sûr,  fréquenter un groupe spirite m'aide aussi énormément, car  je peux poser des questions, et on m'apporte l'écoute, le soutient, et les conseils dont j'ai besoin. Et puis lire, lire et lire des livres spirites, et continuer à lire pour étudier, apprendre. Ma guide me le dit tout le temps!

En pratique, ce qui me permet d'essayer de combattre mes doutes, ce sont toutes les synchronicités, les signes que j'ai pu avoir, certaines rencontres et expériences. Pour l'aspect communication avec ma Guide, ne me permets plus de douter suite aux expériences que j'ai eues. (Je raconterai cela dans un autre article). Rester vigilante, certes, mais arrêter de douter.

Pour ce qui est de la médiumnité avec les autres Esprits, là c'est plus compliqué. Car j'ai eu peur d'être folle, de souffrir d'une pathologie mentale comme la schizophrénie. D'ailleurs, je me suis légitimement posée la question, et fait des recherches sur internet, et je suis tombée sur cet article du CSLAK qui m'a bien aidée: ici (Je parle seulement de mon cas personnel, et je ne me substitue donc aucunement à un avis médical pour quelqu'un d'autre.)  Ensuite, même si c'est pas pathologique, je me demande si c'est pas mon imagination, mon inconscient qui s'expriment, du coup j'essaye d'analyser, noter les signes m'aideront à moins douter comme: des sensations, des sentiments qui m'envahissent subitement, sans que je pense à quelque chose de précis ou dans une situation complètement anodine. Quelques petites anecdotes à ce sujet:

-Une fois j'étais à table en train de diner tranquillement avec mon mari, TV allumée, et un sentiment de solitude et de tristesse m'est venu comme ça, d'un coup, et c'était un esprit qui est venu se communiquer à moi. J'ai même entendu ce qu'il avait à me dire (il était perdu, demandait de l'aide). Alors j'ai prié pour lui et demandé aux esprits supérieurs de venir l'aider et ses sensations/sentiments ont cessés, aussi vite qu'ils sont arrivés.

-Une autre fois, j'étais en train de faire mes courses, et pareil: sentiment de tristesse d'angoisse voire de colère, cœur qui bat plus vite etc... qui me vient comme ça d'un coup, au supermarché quand je faisais mes emplettes. hihihi je rigole maintenant  pour le coté incongru, mais évidement pas à l'instant où c'est arrivé. J'ai dit dans ma tête à l'Esprit : "heu là, mon ami, je ne peux pas vous aider, pas là, pas maintenant, pas dans ses conditions, si vous le voulez bien, revenez me voir dans 2 jours, suivez-moi lorsque j'irais à mon groupe spirite, on va pouvoir vous écouter, vous aider si vous avez besoin, merci à vous" et pouf comme par "magie" sensations/sentiments disparus. Je vais justement faire un autre article sur ce qu'il faut faire quand un esprit vient se communiquer à soi, et encore redire l'importance de ne pas essayer de vouloir prendre en main et gérer "la situation" tout seul.

-Ca peut me venir comme ça en voiture, (je ne conduis pas, tant mieux, comme ça je peux me concentrer pour inviter l'esprit à venir se manifester dans des conditions plus adéquates

-Je peux sentir du froid (même sous les vêtements ou couvertures), qu'on me touche, je vois des ombres, etc... Mais ce n'est pas en permanence et ça peut m'arriver à n'importe quel moment, donc si ça vient comme ça, sans explications matérielles (courant d'air, reflet, vent qui fait bouger quelque chose...), ça ne peut être à mon sens qu'une cause extérieure à moi, et intelligente qui plus est. Donc voilà, je ne prête pas vraiment attention, je fais une courte prière, ça s'arrête. De toutes façons ça m'arrive depuis enfant, j'ai l'habitude.

Ensuite, comme je l'avais déjà dit dans un autre article (ici), lors de mes réunions avec mon groupe Spirite durant l'aide aux Esprits Souffrants, quand un esprit passe par moi pour se manifester, je sens d'abord sa façon de m'approcher, et ça varie d'un Esprit à l'autre, certains sont timides, étonnés, dubitatifs, d'autres viennent d'un coup, d'autres en colère (bien que je n'ai pas eu de gros colériques jusque là), pour d'autres c'est comme s'ils avaient trouvé une bouée de sauvetage, bref comme pour nous incarnés, on a chacun notre façon d'aborder les autres. Ensuite, quand nos fluides s'accordent (j'ai enfin compris que c'est comme ça que ça se passe!) là, j'ai leurs sensations, leurs douleurs (en rapport avec leur décès), leur sentiments, leurs pensées, ce qu'ils voient, où ils sont, leur voix dans ma tête, c'est comme si l'espace d'un instant j'étais quelqu'un d'autre et moi-même en même temps , c'est très difficile à décrire. Et je trouve ça encore déroutant comme situation, mais justement je travaille là dessus car je sais que ça leur rend la tâche difficile et c'est pas bien. J'ai peux avoir mal, envie de pleurer, me sentir pas bien, peur etc... tout ça "ça" me vient comme ça alors que quelques minutes avant ça me le faisait pas (sauf quand des fois y'a un esprit qui vient un peu avant le début de la réunion et qu'il commence à s'accorder à mes fluides) donc là on se dit que ça n'arrive pas autrement des "trucs" pareils, enfin moi en tout cas ça me le fait pas. En plus les sensations/douleurs par exemple, sont directement en rapport avec les images que je reçois, par exemple quelqu'un qui est mort noyé, je sens du froid (froid de l'eau) du mal à respirer, sensation d'étouffement... Dernièrement, j'ai eu une dame qui s'est suicidée en s'empoisonnant, j'avais très mal à l'estomac, la nausée, envie de vomir, j'étais pas bien, la tête qui tourne... bref, des sensations vraiment liées à un empoisonnement et non une pendaison, une chute ou que sais-je encore, et qui encore quelques minutes avant n'existaient pas, et puis ses sensations disparaissent lorsque l'esprit s'en va, donc je vois bien le lien de cause à effet. "Ca" vient quand l'esprit est là et "ça" repart avec lui.

Pareil pour les pensées/paroles qui me sont transmises, certains disent des grossièretés, j'ai pas envie de les répéter devant tout le groupe, ils ont des croyances différentes des miennes, certains ne croient pas en Dieu (alors que moi oui), des cultures différentes de la mienne (j'ai souvent des étrangers qui se manifestent à moi) etc... donc là on peut difficilement se dire que c'est nos pensées puisque ça diffère des autres, et pareil "ça" vient seulement quand je suis en contact avec un Esprit.

Ensuite, c'est ce qui me rassure le plus, c'est que parfois quand un esprit se communique avec un autre médium, j'ai des images qui me viennent avant qu'il en parle. Par exemple, une fois y'avait un groupe d'anciens esclaves Nord-Américains qui s'est communiqué avec une médium de mon groupe, et j'ai eu la vision d'un champ de coton avant que cela soit évoqué dans leur communication. Une autre fois, j'ai eu la vison d'un pays aride, chaud, assez désertique, des tas de gravats, et la sensation d'être en dessous, et quelques minutes après une autre médium du groupe avait un Esprit qui s'est désincarné pendant la guerre au Moyen-Orient ( Afghanistan, si je me souviens bien) et qui se retrouvait sous des gravats! Une autre fois, j'en garde un tendre souvenir, j'avais eu une petite fille, et un des 2 orienteurs de notre groupe qui a prit la communication, demande à son épouse désincarnée de venir si ça lui est possible chercher cette petite, et quand on est venu chercher cette petite, dans ma vision, est apparu une silhouette accompagnée un petit chien noir, tout joyeux qui sautillait, chien que la petite ne connaissait pas d'ailleurs. Bref, après la réunion, l'orienteur tout ému, m'a dit que la description que j'ai faite de ce chien, collait bien avec un chien qu'il avait eu, et qui accompagnait régulièrement son épouse en promenade du temps où elle était encore "vivante". Il m'en avait jamais parlé de ce chien. Et quelques jours plus tard, il m'a montré une photo de ce fameux chien, et c'était bel et bien le même chien que j'avais eu dans ma vision!

Quel beau message qui nous a été envoyé de l'au delà!  Un signe de la présence de l'épouse désincarnée à son mari, un signe pour moi afin de me rassurer sur ma médiumnité, et pour nous tous, un autre témoignage de l'au delà, pour nous montrer qu'ils sont toujours là, qu'ils veillent sur nous.

Merci aux Esprits guides, de leur aide, leur bienveillance et leur amour pour nous.

 

Je doute encore bien sûr, même si c'est moins qu'il y a quelques semaines, car toujours peur de me tromper, de mal comprendre, mais en prenant peu à peu confiance, ça ira mieux...

Que l'Amour et la Paix vous accompagnent.