Ma découverte de la médiumnité, mon cheminement spirituel, partage des enseignements et messages d'Esprits Guides (Anges Gardiens)

Mes tout premiers contacts avec la médiumnité


Avant-propos: Allan Kardec et d'autres instructeurs de la Doctrine Spirite, l'ont dit à plusieurs reprises: nous sommes tous médiums. Après certains le sont de façon clairement ostensible et avant cela il y a tout les degrés de sensibilisé divers.

Je n'expliquerais pas ici en détails ce qu'est la médiumnité, car d'autres l'ont déjà fait et cela bien mieux que ce que je pourrais le faire. «Le livre des Médiums» et le «Livres des Esprits» d'Allan Kardec sont de très bonnes et solides bases pour en apprendre plus sur ce sujet.

Vous pouvez les télécharger en PDF gratuitement ici : http://cslak.fr/bibliotheque/bibliotheque-spirite (d'ailleurs ce site est très riche en documentation)

Juste dire en quelques mots ce que c'est, pour ceux qui ne savent pas : la médiumnité c'est la capacité à communiquer avec les Esprits. C'est être un lien entre le monde spirituel et le monde physique. Ça n'est aucunement une marque de supériorité spirituelle ou quelque chose de réservé a des personnes «élues» ou je ne sais quoi de ce genre. C'est même bien souvent pour pouvoir aider à réparer des «dettes» du passé de vie(s) antérieure(s).

J'ai été confrontée depuis enfant à des phénomènes qu'on qualifie de "paranormal". En effet, j'ai vécu de l'âge de 3 ans a presque 13 ans dans une maison «hantée.» Je sentais une présence, je voyais de temps en temps une ombre passer dans mon champ de vison, parfois certains objets disparaissaient, un sentiment de malaise et d'oppression m'envahissaient subitement puis disparaissait aussi vite que venu, et cela particulièrement à un endroit de la maison. On entendait souvent des coups, parfois courir en dessous ou au dessus suivant où nous nous trouvions et même des bruits de meubles déplacés. Ne vous inquiétez pas, ce n'était comme dans les films «Poltergeist» ou «Paranormal Activity». lol Ma mère, ma sœur et même mon frère ressentaient des choses et les entendaient. On prenait ça assez "à la rigolade". On était des enfants, donc on avait pas vraiment conscience ce que cela représentait. Pour moi c'était même normal puisque je n'avais connu que ça.

J'entendais aussi des voix parfois, mais je ne me posais pas de questions, je croyais ça normal aussi ou je mettais ça sur le compte de mon imagination.

Sinon, je ressentais dans certains lieux un malaise, je ne savais pas pourquoi ni ce que c'était, on appelait ça "des mauvaises ondes". Je percevais aussi beaucoup les sentiments des gens, et comme en plus à l'école j'étais parfois «malmenée» j'ai du apprendre à ériger des barrières pour me couper de cela. Heureusement qu'après déménagement avec changement de collège, j'avais une vie bien plus sereine et heureuse.

A l'adolescence, j'avais toujours quelques ressentis, en particulier les lieux, car pour les gens j'avais mes «barrières».

Puis plusieurs années plus tard, j'ai vu les esprits des membres de ma famille désincarnés (décédés) , - le terme désincarné est plus approprié, car l'Esprit (l'âme) survit à la mort du corps physique. Comme je m'intéressais désormais à la Doctrine Spirite, y'a eu comme des «portes qui se sont rouvertes» j'ai donc entendu, senti et vu à plusieurs reprises des esprits se sont spontanément manifestés à moi. Comme je savais qu'il est parfois dangereux (et j'avais très peur de rentrer en contact avec eux, et ne le voulant pas) de chercher à communiquer seule avec eux, je priais simplement pour les aider. J'avais lu dans les enseignement de la doctrine Spirite, qu'il ne faut pas rentrer en contact tout seul (ou même a plusieurs dans une optique de curiosité ou d'amusement) avec les esprits, car on ne sait pas sur qui on va "tomber" et on peut être soumis à l'obsession (être sous influence négative) donc je refoulais tout ça. Un médium expérimenté et surtout bien instruit peut je pense pratiquer seul, mais quand on est débutant et «apprentis» il vaut mieux éviter. C'est pour cela qu'il est bien de fréquenter un centre spirite ou se rapprocher d'un groupe spirite qui suivent les enseignements d'Allan Kardec pour pouvoir apprendre et pratiquer en sécurité dans le groupe. (je rédigerais un article là dessus ultérieurement). Entre temps, avec des aléas de la vie (notamment de gros soucis de santé) je n'étais pas trop dans l'optique d'étudier avec assiduité et de cheminer sur mon progrès spirituel.

Puis début 2016, j'ai vécu une très belle expérience, suite à un enchaînement de circonstances et de rencontres, j'ai croisé la route de quelqu'un qui indirectement m'a «remise» sur le chemin de la spiritualité. Il a fallut des signes et des événement tangibles pour me «réveiller» ou du moins pour me donner l'envie de me remettre sérieusement à l'étude. Les mois passants et l'envie se faisant plus forte, je me suis mise à la recherche d'un centre spirite dans ma région, et formidable j'en ai trouvé un ! C'est le genre d'événements, de rencontres, que les Guides Spirituels nous envoient pour qu'on puisse (ou non, car il y a toujours notre libre-arbitre) trouver un chemin nous menant vers notre "destinée". Car la vie c'est cela aussi: expérimenter, réaliser le nécessaire pour notre avancement spirituel et progresser.

Je vais vous raconter dans un prochain article ma première séance dans mon groupe spirite, et mes premiers contacts médiumniques «réels» et les "tribulations" que je vis. :-)

Portrait d'Allan Kardec, codificateur de la Doctrine Spirite

Que la paix et l'amour soient avec vous. <3