Ma découverte de la médiumnité, mon cheminement spirituel, partage des enseignements et messages d'Esprits Guides (Anges Gardiens)

Ma première participation a une réunion de Groupe Spirite : que d'émotions!!!


New Page 1

J'aimerais raconter dans cet article ma première réunion au Centre Spirite où je vais maintenant chaque jeudi soir. à.Yffiniac.près.de.Saint-Brieuc.

Dans ce groupe de 15-20 personnes en moyenne, en première partie de la réunion nous faisons de l'aide aux esprits souffrants, c'est à dire aux esprits qui sont dans le trouble et qui ne sont pas passés de «l'autre coté», ils se communiquent à travers les médiums, pour qu'ils puissent par dialogue avec les orienteurs et prières de tout le groupe, les aider à aller vers la Lumière (ça a aussi d'autres utilités, comme instruire les esprits qui sont là mais qui ne se manifestent pas). Ensuite, nous travaillons sur des photos pour prier et envoyer des bons fluides à des personnes ayant des problèmes de santé, d'obsession, pour des défunts... Après cela, on étudie pendant une bonne heure le livre des Esprits et une fois par mois, à la place de cette heure, on fait des exercices d'initiation à la médiumnité, où les médiums plus confirmés psychographient les enseignements transmis par les Esprits Instructeurs.

S'ensuit pour clore la réunion, une lecture d'un texte Spirite ou spirituel.

Bon, je vais rentrer dans le vif du sujet. ;-) C'était le 8 septembre 2016, et je peux vous dire que je m'en souviendrais toute cette vie (et au-delà sûrement,some_text ) New Page 1

Mon chéri et moi avions rencontré au préalable un membre du groupe, qui nous avait expliqué comment se déroulait la réunion, puis parler un peu de nos cheminements dans la découverte de la Doctrine Spirite etc... c'était une rencontre très agréable, avec un jeune homme très enthousiaste et fort sympa. Comme ça on savait comment ça se déroulait, sauf que....

Donc le jour J , un mélange de crainte et d'excitation se disputaient en moi. Ca m'est difficile de rencontrer des personnes que je ne connais pas, je n'y suis pas à l'aise, et pour mon chéri c'est encore pire! Mais bon, j'ai fait fi des mes appréhensions, car je sentais (où plutôt mon guide me faisait sentir) qu'il fallait y aller, que cela me serait bénéfique...

Ainsi on arrive à 18h30, c'est l'heure où débute officiellement la réunion, mais il faut venir 15-10 minutes avant, et on ne le savait pas... alors lorsque l'on est arrivés, tout le monde était assis à sa place, silencieux, (à part l'orienteur et un des médiums) dans une attitude de recueillement. Vouloir arriver de façon discrète, c'était peine perdue... Un peu le même sentiment que rentrer dans une église au beau milieu de la messe!

Ceci dit, personne nous a fait de «gros yeux» au contraire, discrètement, ils avaient l'air contents de nous accueillir et de voir de nouveaux visages. J'étais quand même intimidée et impressionnée par l'ambiance qui y régnait, et moi qui déteste être en retard, j'avais peur de perturber cette réunion si solennelle...

Bref, portée par les énergies dans la salle, je m'apaise, et me concentre sur ce qu'il se passe. Quelque temps après, mon cœur a commencé à battre très fort, les larmes me monter aux yeux et j'ai commencé à pleurer, un sentiment d'angoisse et de mal-être monter en moi, je me sentais toute bizarre, je ne comprenais pas ce qui m'arrivais, voyant mon malaise, quelqu'un du groupe est venu près de moi et m'a expliqué en quelques mots que cela était normal, il m'a rassurée, et m'a fait des passes magnétiques. Mais j'avais toujours ces drôles de sensations, et j'ai entendu parler distinctement dans ma tête, des images se sont imposées dans mes pensées, des sensations, des sentiments de chagrin, de tristesse... woh! C'est quoi ça! Me suis-je dit. En fait, c'était mes premières véritables communications médiumniques, on m'a dit que j'incorporais. Donc l'orienteur par mon intermédiaire a commencé un dialogue avec l'Esprit qui passait par moi , et on a réussi tous ensembles à le faire passer l'autre coté. Ensuite, un autre esprit m'est venu, il était en colère mais en grande détresse également, si je me souviens bien... car j'étais pas tout à fait dans mon état normal, j'étais limite submergée et pour cause! Il me reste le souvenir d'avoir été à la fois spectatrice d'une sorte de film en accéléré, et en avoir été l'actrice en même temps, c'est difficile de décrire exactement. En plus, vu que c'était difficile pour moi, l'esprit a coupé court à l'échange, donc ça m'a laissé un goût amer d'échec, car je culpabilisais de n'avoir pas bien su garder le contact...